Après une première tentative en 2014, le groupement Prim’Holstein 49 a réussi son déplacement dans la Sarthe le mardi 16 juin 2015.

Une vingtaine d’éleveurs s’est en effet déplacée dans deux élevages de la Sarthe, le matin à l’Earl de la Perrière (chez M. et Mme Postma) à Vaas et l’après-midi au Gaec Brilland (chez MM Brilland) à St-Jean-de-la-Motte.

1ère visite chez M. et Mme Postma (Earl de la Perrière)

M. et Mme Postma

Après un trajet de près de 2 heures en mini bus, le petit café offert par la Famille Postma à Vaas a été bien apprécié (photo ci-contre). Cela a aussi permis de faire la présentation globale de l’exploitation avant de passer à la visite.

L’exploitation des Postma, Siebe et Minke, comprend 125 ha de Sau, sur les hauteurs du loir. Les terres y sont très sableuses et donc très séchantes. Intéressant pour les légumes (5 ha : carottes, haricots verts) mais beaucoup moins pour les cultures fourragères. Mais grâce à l’irrigation, il pousse tout de même 20 ha de maïs ensilage, 20 ha maïs grain, 17 ha blé tendre et 63 ha de prairies.

Concernant le troupeau laitier, il se compose de 75 vaches Prim’Holstein pour un quota de 600 000 l de lait à livrer.

Le cheptel laitier d’aujourd’hui est différent de celui repris en 2004. Une sélection moins basée sur l’Inel mais plus sur un global bien équilibré. La morphologie, les fonctionnels et des vaches faciles à vivre sont les objectifs de sélection. Les accouplements se font vache par vache.

Minke nous a présenté quelques vaches illustrant ses souhaits :

   Dragonne : Maxwel x Ford, TB 86 en 5ème lact, et de 10 000 à 15 000 kg par lactation ;

   Fatima : Focus x Dolman TB 85 en 3ème lactation ;

   Et d’autres filles de Fever, Jordan etc.

La visite s’est poursuivie par un tour des bâtiments.

Le groupe s’est ensuite dirigé vers la pause déjeuner avant de prendre le départ vers St-Jean-de-la-Motte et l’élevage Brilland de la célèbre EBA JOA.

2ème visite chez MM Brilland (Gaec Brilland)

M. Brilland présentant son exploitation

Cet élevage connu depuis 2001 sous le préfixe EBA, est constitué de 2 frères associés pour 2 productions : les Limousines et les Prim’Holstein. Ce sont bien évidement ces dernières qui nous intéressent au plus haut point.

Le Gaec comprend 167 ha dont 46 en maïs, 3o ha de blé, ,6 ha d’orge, 11 ha de luzerne et le reste en prairies.

Le cheptel laitier comporte 60 vaches pour un volume à produire de 500 000 l.

Il y a 140 vêlages par an, avec une première lactation commençant en moyenne à 26,9 mois. Les 1ère lactation représentent 44 % du total des vaches en lait. Les vaches produisent dans un nouveau bâtiment depuis fin 2013 avec tout le confort requis : logettes sur matelas, ventilateurs, brumisateurs, etc.

En terme de génétique, le troupeau est partenaire de Gènes Diffusion, mais fournis aussi d’autres pays. L’objectif de sélection est de créer des animaux parfaitement équilibrés en production, morphologie et fonctionnels afin de fournir un maximum de mâles pour les CIA.

Une souche du troupeau y participe très activement, celle remontant à Bougie, une Applenotch. 2 rameaux y sont particulièrement développés : EBA CLARA (Toystory x O-man x Jocko) et EBA ALICE (O-man x Jocko x Dannix).

C’est celui d’Eba Clara qui est les plus développé. En sont issus Guépar Eba (Niagra x Eba Clara), Facecy Eba ( Planet x Eba Clara), Fe Eba (Gabor will x Burns x O man), tous en service à Gènes Diffusion, Benjamin ( Beacon x Eba clara) chez JLD, puis de nouveau à Gènes Diffusion : Iberik Eba (Oak x Eba Gladys(Beacon), Indien Eba (Massey x Gladys), Ivon Eba (Meridian x Gladys) et son frère Eba Gentle chez Semex.

Mais aussi des femelles : Eba Heazy (Mogul x Eba Greta par Niagra x Clara) à 178 ISU et 2435 GTPI, Eba Imelda (Paradise x Eba Greta x Clara) à 176 ISU et 2247 GTPI, etc.

Eba Joa

Toutefois l’un des buts de la visite était de voir la célèbre EBA JOA et ses 4 sœurs, Eba Jocia, Eba Justin, Eba Jesica et Eba Jinger.

En effet ces 5 sœurs de Halogen x Eba Hanoi (Mogul) x Eba Fun (Super) x Eba Délice (Baxter) x Eba Alice (O-man) sont des phénomènes d’index GTPI. Eba Joa en était la toute 1ère au monde en décembre 2014 et est toujours aujourd’hui n°9 avec 2763 GTPI. Ses sœurs suivent de près avec des valeurs de plus de 2600 GTPI chacune. Exceptionnel pour la France et surtout pour  cet élevage de la Sarthe.

Dans les plus jeunes générations, nous avons pu découvrir des Wild Beast et des Kingboy sur Eba Heazy (Mogul), des Alta1st Class, des Kingpin, des Greg CAPJ, des Massey, des Hetox red… Que du très haut niveau!

Une autre souche, BTS GALA participe aussi à la fourniture de mâles à travers Inook Eba : Benjamin x Afran ger (BTS GALA) x Planet x Goldwyn sur la mère de Rikonvi (convincer) chez Gènes Diffusion.

La fin de la visite était l’occasion de continuer à discuter avec les frères Brilland autour du verre de l’amitié.

Un grand merci à Siebe et Minke Postma ainsi qu’à Jean-Pierre et Jean-Claude Brilland, pour nous avoir reçus et avoir ouvert en grand leurs exploitations.

Gaec de la Perrière

Gaec de la Perrière

Gaec de la Perrière

Gaec de la Perrière

M. Brilland

Eba Heazy

Eba Joa n°1536    

Gaec Brilland

Gaec Brilland

(source Prim'holstein France)

Les techniciens PHF du Maine-et-Loire

Philippe Le Berre
Philippe Le Berre
Christophe Marais
Christophe Marais

 

Voyage 2013 organisé dans l’Orne

 

Cette année, le syndicat Prim’Holstein du Maine-et-Loire a mis le cap ce mardi 18 juin, sur la Normandie pour son voyage annuel.

 

Deux exploitations ont été visitées : le Gaec des Grilles et le Gaec de la Jugletière dans l’Orne. Environ 25 éleveurs ont participé à cette journée.

 

PRIM'HOLSTEIN 49

Airway
Airway

Le Gaec des Grilles pour la célèbre Airway, EX94, avec des lactations à plus de 16 000 kg, gagnante de nombreux concours : 2 fois grande championne départementale, 1er prix au Space et réserve adulte et challenge longévité en 2012 etc..

Le travail de sélection du troupeau consiste à jouer sur les deux tableaux, la morphologie pour les concours, mais aussi la génomie pour la vente de mâles aux CIA. Pour cela environ 25 TE sont pratiquées annuellement.
En plus de Airway, nous avons eu le loisir d’admirer plusieurs de ses filles par Planet, Cassano, Man-O-Man… mais aussi une fille de Atwood (à +18 en conformation au Canada) qui sera vendue lors de la vente ORNE 2013 organisée sur l’exploitation par PH’ORNE, ainsi qu’une fille de Mogul x TB Planet x EX 94 Airway. La majorité de ces animaux ayant également un index GTPI ou GLPI de très haut niveau.
Malgré la proximité de la vente et de tous les préparatifs qui vont avec, Airway et ses filles et quelques autres animaux étaient présentés tondus et au licol.

Un grand merci à la famille Verhalle, Gérard et son fils Benjamin (en photo ci-dessous à gauche), pour la visite de leur exploitation et pour l’accueil qu’ils nous ont réservé et leur disponibilité lors de cette visite.

Après un repas pris en commun avec le Gaec des Grilles et de la Jugletière, nous nous sommes dirigés vers ce 2ème élevage.

Le Gaec de la Jugletière est connu pour le 1er prix de section mais surtout la Meilleure Mamelle Espoir du dernier Space avec Fracasse (Cassano x Duplex).

Mais son orientation première est la conception de mâles pour les CIA, 7 à 10 vendus tous les ans. A ce titre, il se fait entre 25 et 30 TE par an, avec en plus 1 ou 2 génisses achetées sur des ventes, afin de diversifier les souches. Un troupeau de 40 bêtes à viande est utilisé comme receveuse.

M Roche à droite avec Gildas Bourgoin
M Roche à droite avec Gildas Bourgoin

Le troupeau se compose d’une centaine de vaches avec une moyenne aux environs de 9500 kg. Toutes les génisses vêlent sur l’exploitation ce qui fait environ 60% de renouvellement.
M. Roche, l‘un des associés, et Gildas Bourgoin, technicien au CIA DE l’AIGLE, nous ont présentés quelques animaux représentatifs de l’exploitation : une Goldwyn fraîche vêlée en 5ème lactation avec une mamelle exceptionnelle, une Bolton et ses filles, etc. La visite s’est terminée par la nouvelle stabulation pouvant accueillir plus de 100 génisses.

Merci également au Gaec de la Jugletière pour nous avoir ouvert ses portes et sa présentation d’élevage.

Après un verre de l’amitié, il était temps de reprendre la route vers le Maine-et-Loire et clôturer cette longue journée.

(source Prim'holstein France)

Les techniciens PHF du Maine-et-Loire

Philippe Le Berre
Philippe Le Berre
Christophe Marais
Christophe Marais